D’entrée, je tiens à remercier  le FNDA qui a pris cette initiative avec L’APBEF. Je crois que cette formation ne serait pas la dernière. C’est le début d’un vaste programme de formations des banquiers que nous sommes pour le financement de l’agriculture. 

Le secteur de l’agriculture pour le gouvernement aujourd’hui est un secteur phare de développement. Ce secteur n’était vraiment pas très connu par le système bancaire dont le financement est classique et non adapté. Grâce à cette formation, ça été un renforcement de nos capacités.

Des outils pour nous permettre d’apprécier réellement les tenants et aboutissants,  les avantages et les risques liés à ce secteur ont été mis à notre disposition. Je crois que chacun de nous avons pris bonne note des contraintes au  niveau de la banque et des attentes  du gouvernement. Je crois qu’avec d’autres formations nous allons trouver un consensus. C’est le Bénin qui gagne.