Un appui opérationnel en réponse aux enjeux des territoires

Le Sous-guichet 1.1 du FNDA est l’un des mécanismes indispensables à la restructuration et à la compétitivité de l’agriculture béninoise. Le Sous-Guichet 1.1, axé sur les investissements agricoles structurants d’intérêt public orientés vers l’entrepreneuriat, il veut un véritable instrument de résolution des multiples difficultés liées au développement agricole dans les collectivités territoriales du Bénin. Pour encourager les initiatives portées par ces collectivités territoriales décentralisées, les structures publiques et parapubliques et les associations intercommunales, le Fonds National de Développement Agricole ( FNDA) se mobilise à travers le Sous-guichet 1.1, afin d’octroyer d’importantes subventions pour l’acquisition d’agro-équipements.

Si de nombreuses structures s’interrogeaient jusque-là sur la pertinence de l’investissement et l’impact d’un tel instrument inclusif, nombreuses sont celles qui désormais, passent à l’action . Selon le Directeur Général du FNDA, l’un des enjeux de ce Sous-Guichet est d’appréhender les besoins de ces porteurs de projets non issus du milieu agricole ainsi que les opportunités qu’ils représentent pour le développement du secteur agricole au niveau de leur territoire. En effet, derrière leurs savoir-faire stratégiques, se développeront un tissu dense d’industries agroalimentaires et un vivier d’emplois considérables. Sont concernées par ce projet, les filières agricoles innovantes à fort potentiel de croissance à savoir les produits maraîchers et laitiers, l’ananas, l’anacarde, le coton, le maïs, le manioc, les œufs, la pisciculture, le riz, la viande et le soja.

Ce dispositif permettra aux bénéficiaires de préserver le foncier agricole sur le territoire, de sécuriser l’approvisionnement des matières premières et couvrir les coûts d’équipements d’intérêt public ou un large éventail de projets d’infrastructures agricoles, de relocaliser les chaines de valeurs pour rétablir un avantage concurrentiel des productions et exploitations agricoles locales. Ainsi, dans quelques années, les communautés territoriales verront croître l’entrepreneuriat agricole et l’emploi industriel agroalimentaire. Vu le fait que le développement accéléré et soutenu de l’agriculture est la clé du développement économique et de la réduction de la pauvreté, la démarche du FNDA qui vise à encourager et renforcer les dynamiques qui facilitent les installations, s’accompagne d’un désir de reconnecter le monde agricole au grand public.