FNDA

Accès aux services financiers par les promoteurs agricoles du BENIN

(Communication à l’endroit des bénéficiaires : Guichet 3)

AVERTISSEMENT

Attention !!! Le FNDA ne fait pas du crédit. Mais il facilite l’accès aux crédits auprès des banques et des SFD (Institution de microfinance). Ces institutions financières doivent évaluer si le projet représente un risque convenable et si son promoteur présente la capacité de rembourser son prêt. En effet, la pérennité du FNDA et l’accès durable des producteurs agricoles aux services financiers des banques et des SFD, exigent que les crédits obtenus par les bénéficiaires soient correctement remboursés.

  1. Quelles sont les facilités du FNDA aux promoteurs agricoles ?

Le FNDA facilite l’accès des promoteurs agricoles aux crédits des banques et SFD à travers :

  • La bonification de taux de d’intérêt dans certains cas ;
  • L’appui à la préparation des dossiers bancables grâce à son partenariat avec les Prestataires de Services Non Financiers (PSNF) et les projets et programmes ;

2 : Qui sont les bénéficiaires éligibles ?

  • Les Petites et Moyennes Entreprises (PME) agricoles et les Petites et Moyennes Industries (PMI) agricoles ;
  • Les Coopératives de producteurs ou de transformateurs immatriculées ;
  • Les Groupements d’intérêt économique ;
  • Les petits exploitants agricoles organisés en coopératives immatriculées ;
  • Les petits exploitants /producteurs agricoles individuels disposant d’un IFU.

S’agissant particulièrement de la bonification du taux d’intérêt, elle s’adresse aux bénéficiaires qui présentent des besoins d’investissements agricoles ou qui réalisent des opérations d’achat d’équipements ou d’intrants agricoles.

3 : Quelles sont les activités éligibles ?

Les activités éligibles doivent être liées aux filières prioritaires promues par les Agences Territoriales de Développement Agricole (ATDA) à savoir l’ananas, l’anacarde, le maraîchage, le maïs, le riz, le manioc, le soja, le karité, le coton, l’aquaculture, le palmier à huile, l’arboriculture fruitière, la viande et le lait, les œufs de consommation.

Elles peuvent porter sur :

  • l’acquisition d’équipements et moyens de production, de transformation, de stockage, de conservation, et de transport/distribution ;
  • l’acquisition d’intrants agricoles spécifiques ;
  • le renforcement de fonds de roulement ;
  • la mise à disposition de crédits de commercialisation et / ou d’exportation.

4 : Où trouve-t-on les facilités du FNDA et à quelles conditions ?

Le FNDA travaille actuellement avec :

  • 08 Banques: BOA, NSIA BANQUE, BIIC, Coris Bank, UBA, BSIC, ECOBANK et ORABANK;
  • 15 SFD: FECECAM, ALIDé, COMUBA, CPEC, FINADEV, PADME, PEBCo, RENACA, SIANSON, MDB, IAMB, MSFP, APHEDD FINANCE, AGRIFINANCE, UNACEP.
  • Cabinet/ONG d’appui et d’encadrement.

Les banques financent les PME/PMI agricoles aux conditions suivantes :

  • Montant plafonné à 500 millions francs CFA ;
  • Taux d’intérêt : de 9% l’an maximum (2% l’an aux bénéficiaires du fonds de bonification) ;
  • Durée de 5 ans au maximum.
  • Garantie du FNDA à 50% + garantie complémentaire du promoteur.

Les SFD financeront les petits producteurs et exploitants agricoles, aux conditions ci-après :

  • Montant plafonné à 50 millions francs CFA ;
  • Taux d’intérêt maximum de 12% l’an (2% l’an aux bénéficiaires du fonds de bonification) ;
  • Durée : 3 ans au maximum ;
  • Garantie du FNDA plafonnée à 50% + garantie complémentaire du promoteur.

5 : Que faire pour accéder aux facilités de Financement du FNDA

Pour accéder aux facilités du FNDA, le promoteur :

  1. Constitue son dossier. Il peut le faire seul ou bien il se fait accompagner d’un cabinet ou ONG d’appui et d’encadrement ;
  2. Dépose directement son dossier complet auprès d’une banque ou un SFD partenaire du FNDA dans lequel il est en relation d’affaires ; (NB : Une copie du plan d’affaire est obligatoirement déposée à l’ATDA de provenance).
  3. Fait lui-même le suivi de son dossier en gardant un contact étroit avec le chargé de clientèle de sa banque ou de son SFD ou avec le cabinet/ONG d’appui et d’encadrement.

Pour les PME/PMI candidats au crédit auprès des banques, leurs dossiers doivent contenir les pièces ci-après :

  • une demande de crédit dûment signée ;
  • une fiche de consentement BIC à signer auprès du SFD ;
  • une copie des statuts de l’entreprise ;
  • un registre de commerce ou toute autre pièce en tenant lieu ;
  • les bilans et comptes de résultats certifiés des trois derniers exercices ;
  • un plan de trésorerie ;
  • un tableau de cash-flow pour les crédits à moyen et long termes ;
  • un quitus fiscal ;
  • les renseignements bancaires de l’entreprise.

Pour ce qui concerne les petits exploitants et producteurs agricoles candidats aux crédits des SFD, leurs dossiers doivent contenir les pièces ci-après :

  • Formulaire de demande de crédit
  • Fiche de consentement BIC à signer auprès du SFD
  • Preuve d’activités (factures, devis, etc.)
  • Compte d’exploitation de l’activité le cas échéant
  • Cahier des recettes et des dépenses
  • Pièces justificatives de l’objet de financement (bons de commande, connaissement maritime, facture proforma, devis, etc.)
  • Photocopies des pièces d’identité (CNI, passeport, …)
  • Relevés des différents comptes
  • Point des engagements en cours.

6 : Comment se font l’encadrement et la préparation des bénéficiaires ?

Trois solutions sont à la portée des producteurs/promoteurs agricoles à savoir :

  • Première solution : La prise en charge par le promoteur lui-même (autonomie totale) ;
  • Deuxième solution : L’encadrement assuré par les projets et programmes des partenaires techniques et financiers (bailleurs) notamment : la Coopération Suisse, la Coopération Allemande ; Enabel ; l’Ambassade des Pays-Bas ; le FIDA ; la Banque Mondiale et la BAD dans le cadre de la mise en œuvre des programmes suivants : PASDER, PDAB, DEFIA, PROFINA, PROCIVA, PROVAC, PADAAM, PADA, BeniBiz, ACMA2 etc.
  •  Troisième solution : L’appui du FNDA à travers les :
    • Structures agréées par le Ministère de l’Agriculture de l’Elevage et de la Pêche en Conseil Technique Spécialisé, en Conseil en Gestion des Exploitations Agricoles et en Conseil en Organisation et à la Planification Locale, pour les petites exploitations agricoles ;
    • Structures d’Appui et d’Encadrement pour les services de formation, de diagnostic et d’élaboration de plan d’affaire, pour les PME/PMI agricoles qui s’adressent aux banques ;
    • Centres de Gestion Agréés (CGA) par le Ministère de l’Economie et des Finances pour les prestations relatives à la tenue de comptabilité, l’élaboration des états financiers certifiés et les déclarations fiscales et sociales.

7. Quels sont les critères à remplir pour bénéficier de l’appui du FNDA à la préparation des dossiers bancables ?

  • Être de nationalité béninoise ;
  • Avoir une existence juridique (Registre de Commerce ; Immatriculation au MAEP pour les Coopératives)
  • Disposer d’une carte de l’Identifiant Fiscal Unique (IFU).
  • Contact pour informations complémentaires ou en cas d’insatisfaction

Site web : www.fnda.bj.

E.mail : [email protected].

Téléphone (WhatsApp) : +229 91 53 11 11.